Hudson

Hudson

Hudson

Line-up : Jack DeJohnette · John Scofield · John Medeski · Scott Colley

Un super-groupe, quatre virtuoses : Jack DeJohnette, Larry Grenadier, John Medeski et John Scofield.
Quatre références sous le drapeau HUDSON.
Au coeur de ce projet, une idée forte qui réside dans le nom du groupe et le titre de l’album: la vallée de l’Hudson dans l’état de New York, qui a vu naître cette musique : les quatre musiciens y résident, et l’album y a été enregistré.
Cet endroit est la source d’inspiration principale de l’album, les membres du groupe y partagent leur passion pour la beauté spectaculaire de la nature, et leur sens commun des problèmes liés a l’environnement.
Nommer ce projet Hudson semblait donc une évidence, et un moyen de rendre hommage au patrimoine historique de cette région qui abrite depuis toujours une grande communauté d’artistes.
Entre les compositions originales, on découvre également un répertoire de chansons des plus grandes figures musicales de la vallée de l’Hudson: Bob Dylan, Jimi Hendrix, et Joni Mitchell.

Tournée: juillet 2018
Line up: 
Jack DeJohnette, drums / Scott Colley, bass / John Medeski, piano, organ / John Scofield, guitar


Biographie

La Vallée de l’Hudson a toujours été une source d’inspiration importante pour les artistes américains, depuis la naissance de la Hudson River School aux XIXème siècle (la première école d’art majeure des États-Unis) jusqu’au mouvement folk et rock des années 60 qui mènera au Woodstock Festival de 1969, en passant par l’ONG Clearwater de Pete Seeger ou la mobilisation des locavores ayant permis l’éclosion de vignobles, brasseries et artisans locaux.

Cet héritage historique transparaît aujourd’hui dans le nouveau super-groupe Hudson, collectif qui rassemble Jack DeJohnette (batterie), Larry Grenadier(contrebasse), John Medeski (claviers) et John Scofield (guitare). Ils se sont rencontrés autour de leur amour partagé pour la région et l’esprit qui parcourt la Vallée de l’Hudson : six compositions originales ainsi qu’une série d’adaptations de chansons connectées à la Vallée de l’Hudson, signées de compositeurs aussi réputés que Bob Dylan, Jimi Hendrix, The Band et Joni Mitchell. Le quartet s’est réuni pour la première fois en 2014, à l’occasion du Woodstock Jazz Festival. Une première rencontre où semble être apparue dès les premières minutes une alchimie unique, poussant les quatre musiciens à prolonger l’aventure.

Si le projet à quatre est totalement nouveau, conçu pour célébrer le 75ème anniversaire de DeJohnette cette année, les membres du groupe ne sont pas étrangers l’un pour l’autre : DeJohnette et Scofield jouent ensemble depuis près de 40 ans, et ont joint leurs forces dans le Trio Beyond ainsi que sur l’album “The New Standard” d’Herbie Hancock. John Scofield, véritable maître de la guitare touche-à-tout, a participé à l’enregistrement de quatre albums de Medeski Martin & Wood, alors que Grenadier a déjà collaboré avec ses trois comparses en de nombreuses occasions.

A tout juste deux heures de route de Manhattan mais dans une dimension radicalement différente, la Vallée de l’Hudson a toujours proposé une forme de havre de paix, une retraite pour ceux cherchant à maintenir le lien avec la vie explosive de la métropole mais cherchant un style de vie plus apaisé et une source d’inspiration différente de la frénésie du centre-ville. “Nous avons tous les quatre construit nos carrières en ville, puis nous avons déménagé dans la Vallée de l’Hudson pour élever nos enfants, acheter une maison…”, explique Scofield, vainqueur de deux Grammy®Award successifs en 2016 et 2017. “Nous avons en commun d’être des musiciens urbains qui ont quitté la ville pour vivre en pleine nature”. DeJohnette a déménagé dans la Vallée au début des années 70, séduit par ce que lui racontait les membres du Paul Butterfield Blues Band. Installés plus récemment, Medeski et Grenadier y sont arrivés au début des années 2000. “Beaucoup d’énergie créative se concentrait là-bas, quand je m’y suis installé”, raconte DeJohnette. “J’ai eu la chance de rencontrer les membres de The Band, j’étais fan de leur musique. Leurs chansons me rappellent mon enfance à Chicago, où j’écoutais des choses très différentes”.

Comme le précise Medeski : “Cette région a été un lieu d’accueil pour beaucoup de musiciens venus chercher un endroit pour se poser. Il est possible de jouer sur scène mais aussi d’écrire, de répéter, de grandir et d’aller plus en profondeur dans son travail”. Grenadier appuie l’idée, la Vallée étant pour lui un endroit où se ressourcer, recharger les batteries et intégrer les leçons apprises sur scène un peu partout. “Les gens semblent venir ici pour trouver du calme et se libérer de tout ce qu’ils ont emmagasiné dans leur vie en ville, leurs tournées… Cette atmosphère des années 70 existe toujours, l’éveil culturel est toujours très présent, cette énergie créatrice aussi, tout cela attire les esprits les plus artistiques”.

L’album fut enregistré au NRS Recordings Studios de Scott Petito, niché entre les monts Catskill et la rivière Hudson. “Être là-haut dans les montagnes, entourés de paix et de tranquillité, dans une petite chambre cosy, ça a vraiment permis de développer ce lien spirituel fort entre nous”, dévoile DeJohnette. “On ne s’est jamais réellement senti stressé à propos de l’enregistrement. Tout était très détendu, la musique nous est venue naturellement. Elle est chargée d’esprit, d’intensité, d’une sorte de présence aussi, mais aussi de sérénité”.

Video

album teaser
Dim lights

"Hudson" track
Dim lights

Projets

Tournée: juillet 2018
Line up: Jack DeJohnette, drums / Scott Colley, bass / John Medeski, piano, organ / John Scofield, guitar

CréditsAgence Oui