Accueil Saison 2018/19 Mieko Miyazaki
Mieko Miyazaki

Mieko Miyazaki

Mieko Miyazaki

Origine : Japon

Mieko MIYAZAKI est une joueuse de koto - instrument traditionnel du Japon proche parent de la cithare, formée auprès des maîtres japonais et honorée par de nombreuses distinctions nationales dans son pays. Dotée d'une technique incomparable, elle a participé à de nombreux projets artistiques aux carrefours des musiques baroques, classiques, traditionnelles et contemporaines. Le koto De Mieko Miyazaki vient ici nous faire entendre son universalité en se mêlant aux sonorités et aux rythmes issus des autres cultures.

Mieko Miyazaki - musiques pour koto , shamisen, shakuhachi et ensemble de cordes.
La cithare koto des cours impériales d’antan, le luth shamisen des geishas et la flûte shakuhachi des moines bouddhistes itinérants, accompagnées par les cordes de l'orchestre de chambre. Raffinement et virtuosité sont les maîtres mots de ce nouveau répertoire de musique japonaise que l'incroyable musicienne japonaise Mieko Miyazaki a composé pour ensemble à cordes. 

duo avec Franck Wolf
Essai transformé avec l'alliage koto – saxo porté avec magnificence par Mieko Miyazaki et Franck Wolf. Un coup de foudre artistique. (...)Complice et généreux, chacun tutoie avec respect et liberté le répertoire de l'autre. Puis l'air de rien, ils revisitent Coltrane, Piazzolla, Schumann. Une élasticité du répertoire étonnante qui confirme la virtuosité de l'interprétation et de la transcription, puis l'intelligence extraordinaire de recourir à des simplicités évidentes qui confèrent l'éclat final des morceaux.(...) Deux petits bijoux étincelants qui ponctuent un récit du monde. 

duo avec Guo Gan
" La rencontre très aboutie (le disque « Nen Nen Sui Sui ») du koto japonais, longue cithare en forme de dragon tapi, et du erhu chinois, violon à deux cordes recouvert de peau de serpent, pour une relecture rêveuse, tour à tour mélancolique et primesautière, de vieilles mélodies traditionnelles, mais aussi des œuvres pour piano de Debussy." (Anne Berthod / Sortir Télérama)

duo avec Suizan Lagrost
" Voilà donc une sélection ambitieuse et goûteuse que l'on conseillera à tous ceux qui souhaiteraient découvrir plus avant l'évolution de la musique japonaise pour koto, shamisen et shakuhachi à travers les âges. Ce disque est autant une porte d'entrée idéale pour néophytes éclairés qu'une pépite pour esthètes exigeants." (Ethnotempos)


Biographie

Née a Tokyo, Mieko Miyazaki débute son apprentissage du koto et shamisen auprès de Tomizo Huruya et Sachiko Tamura. Bientôt admise au sein de la Tokyo National University of Fine Arts and Music sa formation est couronnée par une une invitation à se produire en soliste en présence du couple impérial du Japon. Diplômée en 1992, elle remporte en 1993 les plus haute distinctions lors des auditions de la radio nationale NHK-FM. Choisie par la Japan Foundation pour représenter le Japon lors de manifestations culturelles internationales, ses concerts en Asie, en Europe, et aux Etats-Unis, la consacrent bientôt comme concertiste de premier plan. En 2003, son oeuvre "The Current" (koto et flûte Shakuhachi), réalisée avec Dozan Fujiwara, est élue par les spécialistes du Hogaku Journal comme l'une des 30 plus belles compositions de tous les temps pour le koto. Cet enregistrement paru chez Japan Columbia vient s'ajouter aux neuf albums déjà distribués au japon et, pour certains, aux Etats-Unis. 

En 2005, elle s'installe en France, elle n'est alors qu'une musicienne anonyme jouant d'un instrument quasiment inconnu du public européen, contre toute attente sa carrière prend alors une dimension mondiale. Mieko se produit régulièrement en solo et collabore à de très nombreux projets ; notamment le trio "SaiyukiI" avec le guitariste jazz Nguyên Lê qui et le joueur de Tabla Prabhu Edouard (CD "Sayuki", 2009 ACT), création du Trio Miyazaki avec Bruno Maurice (accordéon) et Manuel Solans (Violon) (CD "SAI-KO", 2008 daqui/Harmonia Mundi) primé par le magazine Trad, rencontre magique et improbable avec les voix corses de Voce Ventu qui donne naissance à un album "Tessi Tessi", 2010 daqui/Harmonia Mundi) et au documentaire TV "Quand les îles se rencontrent".

Invitée au festival Violon sur le sable en 2014 où elle a joué sa composition  "Hachigatsu".Dans but de faire découvrir son instrument et la musique japonaise elle participe en 2015 aux l’émissions TV The Voice sur TF1 et La boite à musique de Jean-François Zygel sur France2. Avec le saxophoniste Franck Wolf ils créent le duo "Dankin", enregistrent au label WM MUSIC et jouent au Paris Jazz Festival 2015. 

Participation au projet "River Silver" de contrebassiste Michel Benita, sorti en janvier 2016 sur le label ECM et produit par Manfred Eicher.

Audio

Video


duo avec Franck Wolf
Dim lights

duo avec Guo Gan
Dim lights

duo avec Suizan Lagrost
Dim lights  

trio Miyazaki
Dim lights

Projets

duo Mieko Miyazaki - Franck Wolf - disponible toute l'année
Mieko Miyazaki / koto, Franck Wolf / saxophone

duo Mieko Miyaeaki - Guo Gan - disponible toute l'année
Mieko Miyazaki / koto, Guo Gan / violon erhu

duo Mieko Miyazaki - Suizan Lagrost - disponible toute l'année
Mieko Miyazaki / koto, shamisen - Suizan Lagrost / Shakuhachi

Mieko Miyazaki - musiques pour koto , shamisen, shakuhachi et ensemble de cordes - disponible toute l'année
Mieko Miyazaki / koto, shamisen - Suizan Lagrost / Shakuhachi + quintet à cordes

trio Miyazaki - disponible toute l'année
Mieko Miyazaki / koto, Bruno Maurice / accordéon, Manuel Solans / violon

Mieko Miyazaki
CréditsAgence Oui