Mieko Miyazaki

Origine : Japon

La kotoïste Mieko Miyazaki est une fabuleuse musicienne qui touche autant à la musique du monde qu’au jazz

Actualités

Mieko Miyazaki & le quatuor Yako - album Sky & Road

Mieko Miyazaki

À propos

Mieko MIYAZAKI est une joueuse de koto - instrument traditionnel du Japon proche parent de la cithare, formée auprès des maîtres japonais et honorée par de nombreuses distinctions nationales dans son pays. Dotée d'une technique incomparable, elle a participé à de nombreux projets artistiques aux carrefours des musiques baroques, classiques, traditionnelles et contemporaines. Le koto De Mieko Miyazaki vient ici nous faire entendre son universalité en se mêlant aux sonorités et aux rythmes issus des autres cultures.

Née a Tokyo, Mieko Miyazaki débute son apprentissage du koto et shamisen auprès de Tomizo Huruya et Sachiko Tamura. Bientôt admise au sein de la Tokyo National University of Fine Arts and Music sa formation est couronnée par une une invitation à se produire en soliste en présence du couple impérial du Japon. Diplômée en 1992, elle remporte en 1993 les plus haute distinctions lors des auditions de la radio nationale NHK-FM. Choisie par la Japan Foundation pour représenter le Japon lors de manifestations culturelles internationales, ses concerts en Asie, en Europe, et aux Etats-Unis, la consacrent bientôt comme concertiste de premier plan. En 2003, son oeuvre "The Current" (koto et flûte Shakuhachi), réalisée avec Dozan Fujiwara, est élue par les spécialistes du Hogaku Journal comme l'une des 30 plus belles compositions de tous les temps pour le koto. Cet enregistrement paru chez Japan Columbia vient s'ajouter aux neuf albums déjà distribués au japon et, pour certains, aux Etats-Unis. 

En 2005, elle s'installe en France, elle n'est alors qu'une musicienne anonyme jouant d'un instrument quasiment inconnu du public européen, contre toute attente sa carrière prend alors une dimension mondiale. Mieko se produit régulièrement en solo et collabore à de très nombreux projets ; notamment le trio "SaiyukiI" avec le guitariste jazz Nguyên Lê qui et le joueur de Tabla Prabhu Edouard (CD "Sayuki", 2009 ACT), création du Trio Miyazaki avec Bruno Maurice (accordéon) et Manuel Solans (Violon) (CD "SAI-KO", 2008 daqui/Harmonia Mundi) primé par le magazine Trad, rencontre magique et improbable avec les voix corses de Voce Ventu qui donne naissance à un album "Tessi Tessi", 2010 daqui/Harmonia Mundi) et au documentaire TV "Quand les îles se rencontrent".

Invitée au festival Violon sur le sable en 2014 où elle a joué sa composition  "Hachigatsu".Dans but de faire découvrir son instrument et la musique japonaise elle participe en 2015 aux l’émissions TV The Voice sur TF1 et La boite à musique de Jean-François Zygel sur France2. Avec le saxophoniste Franck Wolf ils créent le duo "Dankin", enregistrent au label WM MUSIC et jouent au Paris Jazz Festival 2015. 

Participation au projet "River Silver" de contrebassiste Michel Benita, sorti en janvier 2016 sur le label ECM et produit par Manfred Eicher.

Liens externes :

Website Instagram Youtube Facebook

Projets associés

Line-up : Mieko Miyazaki - koto Ludovic Thilly - violon ​Pierre Maestra - violon Sarah Teboul - alto Alban Lebrun - violoncelle

Mieko Miyazaki, est une virtuose du koto, instrument traditionnel du Japon proche parent de la cithare. Concertiste de renommée internationale, elle a été formée auprès des plus grands maîtres japonais et honorée par de nombreuses distinctions. La cithare koto des cours impériales d’antan est accompagnée ici par les cordes du quatuor Yako, un ensemble qui réunit quatre anciens étudiants du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Raffinement et virtuosité sont les maîtres mots de ce nouveau répertoire de musique japonaise que l'incroyable musicienne japonaise Mieko Miyazaki a composé pour ensemble à cordes.

 

Découvrir Mieko Miyazaki & le quatuor Yako

Line-up : Mieko Miyazaki (koto) - Franck Wolf (saxophone)

Le duo constitué par Mieko Miyazaki et Franck Wolf témoigne d'une originalité rare et d'une complicité qui ne peut laisser insensible.

Dans leur musique, les frontières n'existent pas. Seule leur envie inépuisable de découvrir et d'explorer, les amène à traverser les différents univers qui les constituent intrinsèquement. Les mélopées inspirées du saxophone viennent ainsi flirter avec l'envoûtante élégance du koto, tandis que la musique écrite dialogue avec l'improvisation en toute liberté.

A la vue de la brillante carrière des deux protagonistes, nous comprenons bien pourquoi l'alchimie qui ressort de leur rencontre parait être une évidence.

Le temps d'un concert, ce duo nous emmène vers un moment précieux, tout en finesse et en générosité. Un moment où les langages s'entremêlent pour créer un univers rempli de lyrisme et d'émotions uniques.

Découvrir Mieko Miyazaki - Franck Wolf

Line-up : Mieko Miyazaki, koto, chant et composition Naoko Kikuchi - Naoko Kikuchi, koto et chant - Fumie Hihara, koto et chant

Le koto, cithare traditionnelle, existe depuis le 8ème siècle au Japon.
Cet instrument dont les textures boisées, les transparences et les couleurs cristallines évoquent arbres, fontaines, terre , ciel...nous ouvre les portes d'un univers musical a la fois déroutant, vivant et méditatif.
Concertiste de dimension internationale, Mieko Miyazaki, diplômée de la Tokyo National University of Fine Arts and Music, et aussi une compositrice aguerrie et prolifique (Télévision , NHK, nombreux albums CD
avec la complicité de divers artistes.. ), L'une de ses pièces pour koto et shakuhachi (flute en bambou) étant même désignée par la presse spécialisée japonaise comme l'une des trente plus belles compositions
de tous les temps pour le koto.
La rencontre, lors de sa venue à Paris, de trois kotoistes de talent, Fumie Hihara (Koto basse) et Naoko Kikuchi de Frankfort, lui inspire l'urgence de la création de nouvelles oeuvres pour ensemble de Kotos.
Ainsi donc, son univers musical traditionnel, enrichi de ses expériences et rencontres avec les mondes classique, jazz et contemporain...nous emmène, par-delà les frontières, à redécouvrir l'Asie et l'Occident !

Découvrir Koto Ensemble : Mieko Miyazaki, Naoko Kikuchi, Fumie Hihara

Line-up : Mieko Miyazaki / koto, shamisen - Suizan Lagrost / shakuhachi

Composé de pièces virtuoses classiques ou populaires, le répertoire de ce duo unique en son genre explore tant la nature que l'âme du Japon. Sublimée par la palette sonore presque infinie qu'offrent le koto (cithare japonaise), le shakuhachi (flûte en bambou) et le shamisen (luth à trois cordes), leur musique est intense et merveilleuse à la fois.

Délicat et raffiné, le répertoire qu'offre le duo est constitué de pièces traditionnelles du XVIIe au XIXe siècle, ère la plus paisible de l'Histoire du Japon, ou de compositions plus récentes. Assimilé à un petit ensemble de musique de chambre, le sankyoku désigne le trio instrumental composé du koto, du shamisen et du shakuhachi. Cette formation instrumentale, devenue l'une des plus caractéristiques des traditions musicales japonaises, offre à chaque musicien de grandes possibilités d'expression, faisant très souvent appel à des imitations ou variations de mêmes motifs mélodiques.

Découvrir Mieko Miyazaki - Suizan Lagrost

Line-up : Mieko Miyazaki - koto

Le koto, cithare traditionnelle, existe depuis le 8ème siècle au Japon. Cet instrument dont les textures boisées, les transparences et les couleurs cristallines évoquent arbres, fontaines, terre , ciel...nous ouvre les portes d'un univers musical a la fois déroutant, vivant et méditatif. Imprégnée de tradition japonaise, Mieko Miyazaki nous fait aussi découvrir sa version des Variations Goldberg au koto !

Découvrir Mieko Miyazaki - The Art of Koto

Line-up : Mieko Miyazaki - koto, Franck Wolf - saxophone, Arthur Henn - contrebasse, Philippe Maniez - batterie, Grégory Ott - piano, Stéphane Chausse - clarinette

Franck Wolf et Mieko Miyazaki jouent régulièrement en duo depuis 2014. Après leur premier album « Dankin », paru en 2015, ils donnent plus de 70 concerts, notamment au Paris Jazz Festival, au festival « Les Suds » à Arles, au Lagoa Jazz Festival (Portugal)…

Ce duo koto et saxophone témoigne d’une originalité rare et d’une complicité qui ne peut laisser insensible. Dans leur musique, les frontières n’existent pas. Seule leur envie inépuisable de découvrir et d’explorer les amène à traverser les différents univers qui les constituent intrinsèquement.

Franck a proposé au Festival Au Grés du Jazz à La Petite Pierre, et à Mieko, une création en sextet, le 11 août 2022, avec ses propres compositions mais aussi des arrangements originaux d’une partie de leur répertoire en duo.

Il a fait appel à une section rythmique qu’il a rencontrée lors de ses pérégrinations parisiennes. Arthur Henn à la contrebasse et Philippe Maniez à la batterie. Saisi par la maturité, l’éclectisme et le swing de ces musiciens à peine trentenaires , i l a immédiatement eu envie de partager la scène avec eux.

Grégory Ott au piano, frère d’âme et pianiste à la sensibilité exceptionnelle, contribue à sublimer ce projet avec ses harmonies riches et poétiques.

Et, cerise sur le gâteau, Stéphane Chausse, clarinettiste de jazz virtuose, viend compléter ce sextet, pour des couleurs aussi inattendues qu’originales.

Le bonheur de Mieko et Franck se trouve notamment dans le plaisir de cette rencontre, ou plutôt des rencontres entre les musiciens, pour vous proposer un programme réfléchi et travaillé mais aussi frais et spontané, toujours à la recherche d’un juste équilibre entre écriture et improvisation.

Découvrir Mieko Miyazaki & Franck Wolf sextet

Concerts

Mieko Miyazaki
Date Concert Lieu
09 juil. Mieko Miyazaki Solo / Les suds à Arles Arles (13) Les suds à Arles
16 juil. Mieko Miyazaki - Suizan Lagrost / Musique sur un plateau {17:00-19:00} Brioude / Musique sur un plateau