Airelle Besson

Origine : France

Airelle Besson, trompettiste de Jazz multi-primée illumine depuis plusieurs années la scène jazz européenne à la tête de ses nombreux projets : son quartet, son duo avec Lionel Suarez ou encore le trio Besson/Sternal/Burgwinkel

Actualités

nouvel album en Octobre 2024

Distinctions

Victoire du jazz
Prix Django Reinhardt
Airelle Besson

À propos

Trompettiste, compositrice et arrangeuse, Airelle Besson s’est fait remarquer sur la scène du jazz européen pour son jeu clair et puissant, virtuose mais jamais démonstratif, au service de l’émotion et de la musicalité. Formée en classique et en jazz, elle dit être influencée par Bach comme par Keith Jarrett. Lauréate des prix Django-Reinhardt de l’Académie du jazz et des Victoires du Jazz dans la catégorie « Révélation instrumentale française de l’année », Airelle Besson est aussi bien une sidewoman demandée qu’une leader et compositrice affirmée.

Une musicienne précoce

Née le 23 mars 1978 à Paris, Airelle Besson se passionne dès l’âge de quatre ans pour la trompette, et attend d’avoir sept ans pour commencer à en jouer. À l’adolescence, accompagnée par son père, elle choisit l’école à la maison pour placer au centre de son cursus l’étude de la musique. En plus de la trompette, elle apprend le violon, et suit une double formation, classique et jazz. Après être passée par différents conservatoires, elle entre à l’Université Paris-Sorbonne en musicologie, puis intègre le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dont elle sort avec le premier prix de jazz. Le tournant définitif vers cette musique se fait à l’occasion d’un stage au festival de jazz de Cluny (Jazz Campus en Clunisois) auprès du trompettiste Jean-François Canape.

Entre électronique et acoustique

Au sortir du conservatoire, Airelle Besson s’associe au saxophoniste Sylvain Rifflet pour créer et co-diriger Rockingchair, un quintet aux couleurs rock et électronique. Le groupe sort deux albums, Rockingchair (2007) et 1:1 (2011). En 2014, Airelle Besson transforme sa collaboration amicale de longue date avec le guitariste Nelson Veras en duo acoustique poétique avec l’album Prélude (Naïve Records). Le disque obtient un très grand succès, et les deux musiciens sillonnent les scènes internationales pendant plusieurs années.

Entre petit et grand orchestre

En 2014, Airelle Besson crée son propre quartet avec Isabel Sörling (voix), Benjamin Moussay (claviers) et Fabrice Moreau (batterie). Très bien accueilli tant par la presse que par le public, leur premier album (Radio One, Naïve) est un régal de force, d’équilibre et de limpidité. Toute la puissance mélodique des compositions d’Airelle Besson, ainsi que son talent pour harmoniser les voix, s’y déploient avec élégance. Leur deuxième album, TRY!, sortira le 5 février 2021. Parallèlement, Airelle Besson se consacre de plus en plus à la composition et à l’arrangement. En 2014, le groupe anglais Metronomy lui demande de faire les arrangements de l’album « Love Letters ». En 2020/21, elle est en résidence à la Cité musicale-Metz : elle créera avec l’Orchestre National de Metz un nouveau programme entre classique et jazz. Et sera avec le Big Band de l’Union de Woippy le temps d’une création.

Tout au long de son parcours, Airelle Besson a aussi joué dans des groupes dirigés par d’autres ; notamment dans le Liberation Music Orchestra de Charlie Haden et Carla Bley en 2006. Signalons enfin ses duos avec Vincent Ségal et Lionel Suarez, le trio avec les allemands Sebastien Sternal et Jonas Burgwinkel, et le Quarteto Gardel de Lionel Suarez avec Vincent Segal et Minino Garay. Dans toutes ces formations comme dans ses propres groupes, Airelle Besson se distingue par sa capacité à dire beaucoup en peu de notes ; dans son jeu, légèreté et délicatesse s’élèvent au-dessus d’une rigueur toute classique. Habité par un souci de la précision et de la justesse (du discours), son style compte parmi ce que le jazz français a de meilleur à offrir.

Liens externes :

Website Facebook

Projets associés

Line-up : Airelle Besson : Trompette, composition - Lynn Cassiers : Voix - Benjamin Moussay : Piano, Fender Rhodes, bass synth - Fabrice Moreau : Batterie

Avec leur nouvel album intitulé Try, Airelle Besson et ses musiciens continuent d’explorer les chemins d’un jazz sensible. Portés par la voix pure et puissante de Lynn Cassiers, les improvisations et les dialogues entre la trompette, le piano et les percussions dessinent une musique lumineuse, aérienne et délicate.

Découverte aux yeux du grand public en 2015 avec son album acclamé par la critique Radio One (« Révélation » aux Victoires du Jazz), la passion d’Airelle Besson pour la trompette remonte à son plus jeune âge. Un amour pour cet instrument en a fait l’une des trompettistes de jazz les plus récompensées à travers le monde. Musicienne, interprète, orchestratrice, productrice, arrangeuse (notamment pour le célèbre groupe de pop britannique Metronomy) : Airelle Besson incarne le renouveau du jazz français.

Des concerts aux frontières du free jazz et de la pop, sublimés par le talent d’improvisation d’Airelle Besson, les apports mélodiques du pianiste Benjamin Moussay, la rythmique envoûtante de Fabrice Moreau et les chants éclatants de subtilité de Lynn Cassiers. Entre ces quatre-là, l’entente est naturelle, leur musique naît d’influences multiples, mais aussi d’une passion commune : celle de nous offrir des instants suspendus et universels où la trompette et le chant se répondent ou se fondent à l’unisson.

 Try dessine des volutes entre ombre et lumière, chaud et froid, invite à un voyage aérien et sensuel. Organique et vivant, cet album envoûtant vous accompagnera longtemps

A écouter le concert enregistré samedi 16 septembre 2023 au Studio 104 de la Maison de la Radio & de la Musique à Paris dans le cadre des concerts Jazz sur le vif d'Arnaud Merlin..

 

 

Découvrir Airelle Besson quartet

Line-up : Airelle Besson : Trompette - Sebastian Sternal : Piano, Fender Rhodes - Jonas Burgwinkel : Batterie

Le trio est né sur scène il y a quelques années, lors d’une tournée avec Ricardo del Fra. Airelle Besson a trouvé chez le pianiste Sebastian Sternal et le batteur Jonas Burgwinkel les compagnons rêvés pour une musique délicate. Les mêmes sens de l’élégance et plaisir de l’écoute les animent. Cette capacité d’abstraction en faveur du collectif fait de ce trio bien plus qu’une addition de talents, elle crée un ensemble éminent.  De leur minimalisme naît une palette de sons riche en couleurs. L‘implicite est palpable, la rythmique puissante et envoutante :  telle une transe, leur musique transporte . Musiciens très sollicités leurs concerts sont rares et d’autant plus précieux.

Découvrir Besson - Sternal - Burgwinkel Trio

Line-up : Lionel Suarez : Accordéon - Airelle Besson : Trompette

Airelle Besson, trompettiste de Jazz multi-primée illumine les scènes européennes depuis 2015 à la tête de plusieurs projets : duos, quartets, et même orchestre.
Lionel Suarez est devenu l'accordéoniste incontournable qui a réhabilité son instrument "classique" en interface féconde pour toutes les musiques.

Un duo intimiste, un mélange de tendresse, d’esprit dansant et de jeu complice qui caractérise leurs compositions et leurs improvisations.. Un alliage rare entre la brillance de la trompette et le moelleux de l’accordéon qui se conjugue dans la vivacité, voire l’explosion des propositions audacieuses d’Airelle, autant que dans les inventions sensibles orchestrées par Lionel. Il faut souligner combien ces deux là ont le chic d’une simplicité naturelle rapidement partagée avec un public complice. Car si leur virtuosité est amplement établie, elle n’installerait pas le même enthousiasme sans les qualités mélodiques et narratives captivantes de ce récital généreux.

Découvrir Airelle Besson - Lionel Suarez Duo

Line-up : Airelle Besson : Trompette, Benjamin Moussay : Claviers, piano

« Pourquoi jouer tant de notes alors qu’il suffit de jouer les plus belles »

Star mondiale et génie visionnaire, Miles Davis restera l’un des plus grands musiciens de tous les temps. Du be-bop de ses débuts avec Charlie Parker à la création du Jazz-Rock, en passant par l’invention du cool-jazz, ou du jazz modal sur l’un des plus beaux albums jamais enregistré – Kind of Blue -, Miles, riche d’un son unique, a multiplié les expériences par ses continuelles remises en question.

Airelle Besson et Benjamin Moussay nous invitent à découvrir le parcours de ce musicien atypique qui à laissé son empreinte indélébile sur le Jazz.

 

Découvrir Airelle Besson - Benjamin Moussay duo

Fatty se déchaîne 

Airelle Besson et son quartet accompagnent les aventures comiques de Fatty d'un jazz acoustique pimenté d’électro dans une série de trois courts-métrages burlesques extraits du cinéma muet américain populaire.

Fatty se déchaîne est une série de trois courts-métrages burlesques, réalisés en 1917 par Roscoe « Fatty » Arbuckle, l’un des acteurs-réalisateurs du cinéma muet américain les plus populaires de son époque. C’est dans son film Fatty garçon boucher que l’on verra apparaître Buster Keaton pour la première fois à l’écran. Ce sont ces images comiques, en noir et blanc, que la trompettiste Airelle Besson  accompagne d’un jazz acoustique pimenté d’électro. Elle est entourée pour l’occasion d’un nouveau quartet, où percussions, batterie, accordéon, vibraphone et platines se joindront à la trompette.
Les trois courts-métrages s’intitulent Butcherboy (Fatty garçon boucher), Love (Fatty amoureux), et  Goodnight Nurse (Fatty à la clinique)
Airelle Besson : Trompette, composition Lionel Suarez : Accordéon DJ Supa-Jay : platines Josselin Quentin : Balafon, chromatique, vibraphone, batterie, percussions

La Fille de l'eau
un film muet de Jean Renoir (1925 / 1h20) accompagnée par Benjamin Moussay (piano) & Airelle Besson (trompette)

Loulou
Le pianiste de jazz Benjamin Moussay et la trompettiste Airelle Besson accompagnent Loulou, une œuvre majeure de Pabst. Elle a révélé une comédienne qui deviendra, grâce à ce film, une icône du cinéma muet, Louise Brooks. 

Découvrir Airelle Besson Ciné-concerts