Accueil Artistes Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s)
Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s)

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s)

Sylvain Rifflet & Jon Irabagon Rebellion(s)

Line-up : Sylvain Rifflet – sax, Jon Irabagon – sax, Jim Black – batterie, Sebastien Boisseau – contrebasse

cover

logo citizen

Pour le 30ème festival Banlieues Bleues, Sylvain Rifflet et Jon Irabagon avaient créé une passionnante célébration de la musique de Moondog. Les voici à nouveau réunis, au sein d'un quartet exceptionnel avec une nouvelle idée fixe : explorer un thème plutôt qu'un compositeur, quitte à se laisser surprendre. C'est dans l'histoire et l'actualité qu'ils se sont inspirés, d'Olympe de Gouges à Emma Gonzales, des droits civiques à la justice climatique, à la recherche de grands discours de rébellion(s) à mettre en sons, pour souffler dans leurs saxophones comme sur des braises.

nouvel album le 6 novembre 2020

Faire œuvre d'engagement, crier sa révolte. Telle est la ligne éditoriale du saxophoniste Sylvain Rifflet dans son dernier album au titre sans équivoque, 'Rebellion(s)'*.

Avec son compère saxophoniste américain, Jon Irabagon, il a choisi la voie politique de la contestation en intégrant les messages de personnalités engagées du siècle à son expression musicale, marquée par la radicalité propre à Ornette Coleman, John Coltrane (dernière période) ou encore Sun Ra.

L'exercice se traduit par l'énoncé de discours sur lesquels les jazzmen -les deux saxophonistes, le contrebassiste Sébastien Boisseau et le batteur Jim Black- construisent leur propre discours.

La sélection ne manque pas de force : ouverture par André Malraux dans son hommage à Jean Moulin au Panthéon, (la plus vibrante performance poétique de l'écrivain gaulliste), avant la passionaria de l'environnement, la jeune suédoise Greta Thunberg, ou encore Emma Gonzalès dans une charge contre le lobby US des armes, la puissante National Rifle Association, et Olympe de Gouges, figure de proue du féminisme lors de la Révolution de 1789.

On l'aura compris, la concession ou la compromission ne sont pas à l'ordre du jour dans cet album qui réveille les consciences et donne de la voix.  Jean-Louis Lemarchand / académie du jazz

 > télécharger le dossier Rebellion(s)


Biographie

Ils et elles se sont révolté.e.s contre une autorité de droit ou de fait.

Ils et elles ont prononcé des discours qui nous invitent à changer le monde, à nous opposer à ce qui nous oppresse ou nous menace.

Ils ou elles nous poussent à nous rebeller.

Olympe de Gouges, Paul Robeson, Jean Moulin, Emma Gonzales ou encore Greta Thunberg sont parmi celles et ceux dont les actes et les paroles portent ce nouveau projet, cette nouvelle étape dans la collaboration des saxophonistes Sylvain Rifflet et Jon Irabagon.

Ici les discours sont au centre de la musique qui les accompagne et les transforme tout à la fois en compositions et en espaces d'improvisation.

Transcris en notes, chaque discours reçoit un traitement singulier: Olympe de Gouges lue par Jeanne Added est une lente balade ou la voix de la chanteuse est harmonisée par les saxophonistes, André Malraux rendant hommage à Jean Moulin ouvrant quand à lui des espaces d'improvisation entre divers passages du célèbre texte de 1964, Paul Robeson et Emma Gonzales en thématique centrale de compositions ciselées ou Greta Thunberg en marche pop désarticulée...

Chacune de ces pièces interroge en musique ce qui nous lie, ce qui nous unit dans la lutte pour défendre nos droits.

Car si en France - et en Europe plus généralement - la plupart des musiques écrites dans les périodes de révolte sont des chansons, des chants de protestation ou des hymnes, aux États-Unis les musiciens de jazz ont toujours composé autour et pour la défense des droits civils.

On peut bien sûr citer ici l' « Alabama » de John Coltrane, mais aussi la musique d'Archie Shepp (qui dessine un autre pont entre nos deux continents) Charles Mingus, Sun Ra, Phaorah Sanders et bien d'autres...

C'est dans l'idée que ce lien entre révolte et musique n'est pas mort qu'est composée la musique du quartet, fusionnant des influences du jazz, du free jazz, de la musique répétitive et minimaliste.

Après Perpetual Motion, Rebellion(s) est le deuxième volet de la collaboration de Sylvain Rifflet et Jon Irabagon, dans une formule épurée : deux saxophones que vient soutenir, bousculer et transporter une rythmique de haute volée.

Concert avec création visuelle
Jon Irabagon : saxophone mezzo-soprano, sopranino, composition
Sylvain Rifflet : saxophone ténor, composition, conception 
Sébastien Boisseau : contrebasse
Jim Black : batterie
David Gauchard - mise en scène 
David Moreau - vidéo
Virginie Garnier - dessin 

Une production Magriff en partenariat avec jazz musiques productions
Coproduction: Théâtre de Cornouaille - Scène nationale de Quimper
Rebellion(s) a reçu le soutien de l'Adami et du French American Jazz Exchange - Mid Atlantic Arts Foundation. Avec le soutien logistique du Festival Banlieues Bleues.

Sylvain Rifflet est artiste génération Spedidam et artiste compagnon - témoin au théâtre de Cornouaille - Scène nationale de Quimper 

télécharger le dossier Rebellion(s)

Video

discours Greta Thumberg

discours André Malraux sur Jean Moulin

discours Emma Gonzales

 discours Olympe de Goujes

factory girl

discours Paul Robeson

CréditsAgence Oui